Archipel Citoyen

Pollution sonore

Nos objectifs

À Toulouse, la lutte contre les sources de pollution sonore – majoritairement dues aux trafics automobile et aérien et dont les effets sur la qualité de vie et la santé humaine et animale est démontrée – implique de réduire les bruits existants (développement des modes doux, contraintes réglementaires sur les aéroports), de préserver les zones calmes (jardins), de mettre en place des protections adaptées et de ne pas créer de nouvelles sources de bruit.

La diminution de l’empreinte sonore liée aux activités humaines (bar, voisinage) passe par un effort de médiation et des sanctions adaptées.

Notre diagnostic

La pollution sonore a des effets néfastes et reconnus sur la santé humaine (stress, insomnie, hypertension, maladies cardiovasculaires, etc.) et sur les animaux.

La cartographie de l’environnement sonore de 2016 indique que les secteurs soumis à un niveau > 68 décibels (moy. sur 24h) rassemblent :

– 91 100 hab. impactés par les nuisances routières (1re rang) ;

– 37 200 hab. par les nuisances aériennes (2e rang) dont 10% en zone de bruit fort. 4 900 dépôts de plaintes ont été répertoriées par le CCNAAT en 2019 ;

Le logement de 22 % des habitant·es de la Métropole est situé dans une zone où la valeur limite est dépassée.

Les sources principales de bruit étant également sources de pollution de l’air, l’accumulation de ces différentes sources décuple les risques pour la santé, notamment dans les quartiers défavorisés.

Les bruits de voisinages (bricolage, chiens, …) ou liés aux activités nocturnes (bars, …) font l’objet de plus de 10 000 appels/an à Allo Toulouse, le service de signalement.

Le vrai bilan du maire

La 1ère recommandation du Plan de prévention du bruit dans l’environnement créé en 2017 – le développement des modes doux – n’est toujours pas réalisée.

Face à l’augmentation très nette du bruit aérien sur Toulouse, notamment la nuit, les élu·es sont aux abonné·e·s absent·e·s dans les négociations avec la société de gestion de l’aéroport. Les quartiers populaires ouest sont abandonnés à la croissance des lignes low-costs.

La commission communale des débits de boissons mise en place en 2016 a sanctionné quelques établissements nocturnes, sans aucune véritable politique de médiation et de prévention.

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

https://www.bruit.fr/gestion-du-bruit-a-l-echelon-communal/le-maire-et-le-bruit

https://www.bruit.fr/gestion-du-bruit-a-l-echelon-communal/le-maire-et-le-bruit

https://www.ladepeche.fr/2019/08/12/nuisances-a-toulouse-le-reveil-de-la-nuit,8357419.php

https://www.ladepeche.fr/2019/11/11/nuisances-sonores-1500-plaintes-enregistrees-par-un-collectif-en-2019,8535247.php

Propositions du Collectif Contre les Nuisances Aériennes de l’Agglomération Toulousaine

Fiches techniques bruitparis pour lutter contre les nuisances sonores

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal