Archipel Citoyen

Coopération européenne et internationale

Nos objectifs

Cela concerne les relations de jumelage ou de coopération nouées entre les collectivités locales d’un pays et les collectivités, équivalentes ou non, d’autres pays. Aujourd’hui, Toulouse a conclu des accords de coopération avec Barcelone, Casablanca, Düsseldorf, Hanoï, Ramallah, Saint-Louis et Saragosse et est jumelée avec Atlanta, Bologne, Chongqing, Elche, Kiev et Tel-Aviv. Elle participe aussi à un grand nombre de réseaux de ville.

Archipel Citoyen propose de favoriser les partenariats avec les villes ayant des pratiques innovantes similaires à celles que nous voulons mettre en place en terme de :

  • transition écologique,
  • démarche démocratique,
  • justice sociale et solidarité,
  • vivre en commun.

Il s’agit aussi de donner une plus grande cohérence entre la coopération européenne et internationale de Toulouse et les filières économiques et de recherche de la ville. L’objectif général est de veiller à un réel retour pour les acteurs concernés dans cette coopération, aussi bien à Toulouse qu’à l’étranger.

Toulouse doit s’impliquer dans les réseaux des villes européennes ainsi qu’avec l’Eurorégion Pyrénées Méditerranée. Une dynamique sera recherchée avec les réseaux culturels, les réseaux impliquées dans les nouvelles formes d’emploi et les réseaux actifs dans la transition écologique, en s’appuyant sur les mécanismes mis en place par l’Union européenne.

La coopération européenne et internationale fera l’objet de présentations publiques et d’évaluation de son action aussi bien à Toulouse qu’à l’étranger.

 

Notre diagnostic

La politique de relation internationales s’est construite au fil du temps sans véritable fil conducteur, parfois au profit de la communication de prestige des élus, et sans réelle évaluation des actions.

Les porteurs de projets qui vont chercher des subventions européennes rencontrent trop de difficulté, de même que les petites structures qui travaillent à l’international.

Le vrai bilan du maire

En dehors de coopération comme celle de la ville de Toulouse et la ville d’Hanoï (Vietnam) pour repenser le développement urbain en s’adaptant aux enjeux climatiques, Toulouse n’a pas de politique clairement identifiée en terme de coopération décentralisée ou même dans le cadre de l’eurorégion Pyrénées Méditerranée.

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

Les partenaires de Toulouse : https://www.toulouse.fr/web/la-mairie/europe-international

L’eurorégion Pyrénées Méditerranée : http://www.euroregio.eu/fr

Les 17  objectifs de développement durable de l’ONU : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal