Archipel Citoyen

Aînés

Nos objectifs

Avec l’allongement de l’espérance de vie, et l’augmentation du nombre de personnes âgées, l’objectif est de penser Toulouse, afin que chaque personne, seniors, âgée ou du grand âge ait les moyens de bien vieillir dans le respect de ses choix et ses droits.

Notre volonté est de prendre en compte les différentes attentes et besoins des habitant.e.s les plus âgé.e.s, dans leur diversité, d’agir en prévention pour éviter la perte d’autonomie, de faciliter leur accès à l’ensemble de la ville, d’établir les liens entre toutes les générations et de faire preuve d’attention et de solidarité auprès de nos aînés les plus fragiles.

Notre diagnostic

Au sein de la population toulousaine, comptant 484 809 Habitants, près de 61 300 habitant.e.s sont âgés de plus de 65 ans, dont 31 226 de plus de 75 ans. (Insee- Recensement de la population 2016) et 40 % des personnes de plus de 80 ans vivent seules à Toulouse.

Les seniors et personnes âgées représentent une population avec des besoins et attentes diverses, selon leur capacité et état de santé.

Le Comité de l’Avancée en Âge rappelle que toutes les personnes âgées ne sont pas dépendantes : 6 octogénaires sur 10 vivent à domicile, autonomes, le passage successif par les trois situations (en bonne santé, fragilité, dépendance) n’est pas systématique.

La prévention est un enjeu majeur pour notre société. Le Comité précise que « la participation à la vie sociale et de la cité a un effet positif sur la santé des aînés ».

Aussi, il convient de mettre en œuvre une politique auprès des seniors et des aînés, tenant compte de leur niveau d’autonomie et de santé, tant pour les retraités les plus actifs que nos aînés les plus fragiles.

L’enjeu pour la Ville en concertation avec l’Agence régionale de santé et le Conseil départemental de Haute-Garonne, sera à la fois d’agir en prévention, pour une qualité de vie et de santé la plus longue possible, tout en augmentant les services d’accompagnements à domicile (SAAD, SSIAD, accueil de jour, …) qui correspondent aux voeux de la majorité des personnes qui souhaitent rester à domicile. Une réflexion sera engagée sur les capacités d’accueil en établissement d’hébergement, pour les personnes âgées ne pouvant vivre dans leur domicile en portant une attention aux personnes âgées les plus fragiles sur la plan socio-économique.

Le vrai bilan du maire

La politique sociale d’aide et de soutien des personnes âgées représente 37% des charges d’exploitation du Centre Communal d’Action Social (CCAS).

Le rapport de la chambre régionale des comptes Occitanie du 4 avril 20181 mentionne que «la rapidité de cette évolution démographique [des personnes âgées], conjuguée à l’augmentation modeste du nombre de places offertes par les EHPAD du CCAS, y compris pour la prise en charge des maladies neurodégénératives, entraînera rapidement un effet de report de la demande de prise en charge vers l’offre privée ou vers l’offre hospitalière, sous réserve que l’ARS et le conseil départemental autorisent l’augmentation de leurs capacités d’accueil. »

Le rapport précise que l’offre actuelle du CCAS « ne permet en aucun cas de pallier la proportion croissante de personnes âgées dépendantes qui sera dans une position économique moins favorable que la moyenne des usagers actuels ».

Durant la mandature , 2 structures d’accueil ont ouvert leurs portes, mais 2 ont fermé, ce qui ne représente qu’un peu moins de 40 nouvelles places.

Il note enfin un déficit structurel du service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) auquel il conviendra de répondre ainsi que pour les SAAD service d’aide et d’accompagnement à domicile qui correspondent à la demande de maintien dans le lieu de vie.

Il est utile de rappeler que selon l’ONU un établissement reste par définition maltraitant.

 

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal