Archipel Citoyen

Jeunesse

Nos objectifs

Toulouse est riche de ses jeunesses, lycéennes et lycéens, étudiantes et étudiants, jeunes travailleuses et travailleurs ou en recherche d’emploi.

Nous devons faire de Toulouse une ville bienveillante et accueillante, capable de valoriser les jeunes mais également de les réintégrer dans la prise de décisions à Toulouse :

  1. Nous voulons garantir un emploi à nos jeunes, et lutter contre les discriminations et les injustices qu’elles et ils connaissent si jeunes. C’est s’engager pour l’égalité et le vivre ensemble sur le long terme.
  2. Les jeunes ont leur place dans les prises de décisions de la Ville, dans cette démocratie réelle que nous construirons.

Notre diagnostic

Toulouse accueille 149 000 jeunes de 15 à 29 ans, sa principale tranche d’âge est celle des 20-24 ans. C’est une population qui vote rarement  alors qu’elle constitue 1/3 de la population toulousaine.

Derrière la réputation de ville étudiante festive, Toulouse est une ville où les jeunes:

  1. ont des difficultés à trouver un logement digne,
  2. à trouver un emploi rapidement après leurs études.

Nos jeunes toulousaines et toulousains vivent dans la précarité: 15 000 jeunes vivent avec moins de 7 355 euros par an. Le taux de pauvreté des jeunes est ici de 27%. Dans les jeunes de moins de 25 ans, 10 000 sont chômeuses et chômeurs, en majorité dans les quartiers populaires d’habitat social et dans les faubourgs.

Notre désir d’accueillir et impliquer les jeunes ira donc de pair avec une lutte contre les discriminations et les injustices subies dans les quartiers populaires, pour combattre le déterminisme social. Enquête après enquête, il ressort que la France est un des pays où le milieu social influence le plus le niveau scolaire.Quant aux taux d’obésité, il est de 14% chez les Toulousain.es les moins diplômé.es contre 7% chez les Toulousain.es avec un niveau au moins égal au Baccalauréat. En cause : mauvaise alimentation et manque d’accessibilité aux infrastructures sportives.

Le vrai bilan du maire

Un Toulousain sur 4 est âgé de moins de 25 ans.

Pourtant, le maire n’a mis en place aucune mesure spécifique pour améliorer leurs conditions et de vie et favoriser leur épanouissement à Toulouse. Pire, les tarifs des transports ont augmenté et rien n’est fait pour maîtriser l’explosion des loyers, premier poste de dépenses chez les jeunes étudiantes et étudiants. Peu inscrits sur les listes électorales du fait de leur mobilité, les jeunes toulousaines et toulousains sont finalement la variable d’ajustement et font partie des oubliés des politiques locales.

 

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal