Archipel Citoyen

Sobriété énergétique

Nos objectifs

À la différence de l’efficacité énergétique, la sobriété énergétique vise à réduire les consommations d’énergie par des changements de comportement, de mode de vie et d’organisation collective (moindre usage de la voiture, alimentation plus locale et de meilleure qualité, etc.).

Les économies d’énergie fossile ont deux objectifs principaux :

  • Fournir un effort important dans la lutte contre le changement climatique
  • Œuvrer pour la résilience énergétique du territoire face à divers événements qui pourraient la mettre en péril (pic de pétrole, bouleversement climatique…)

Les économies d’électricité ont pour principal objectif de limiter la tension sur le système électrique français dans un contexte de forte électrification et d’augmentation de la production intermittente des énergies renouvelables électriques.

 

Notre diagnostic

À Toulouse, les principales émissions d’énergie fossile proviennent des véhicules légers (34%), des bâtiments résidentiels (22%) et des poids lourds (20%).

L’énergie consommée sur le territoire de la métropole n’est qu’à 30% électrique, le reste étant à 38% du pétrole (principalement pour les transports) et à 30% du gaz naturel (principalement pour le chauffage), et seulement à 2% de la biomasse (bois et matières organiques). L’usage de cette énergie se répartit comme suit : 35% transport, 29% résidentiel, 23% tertiaire, 13% industrie.

En cohérence avec cela, nos préconisations concernent principalement le transport, les logements, les bâtiments tertiaires et l’éclairage public.

Le vrai bilan du maire

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) actuel est particulièrement déficient dans ce domaine : seules 2 actions portent sur la sobriété énergétique et elles sont toutes les 2 complètement anecdotiques en terme de résultat. La première (action n° 64), sur le concours CUBE 2020, propose à des entreprises de faire un concours pour diminuer la consommation de leurs bâtiments. Le concours est national et le gain de GES sur la métropole sera infime. La deuxième action propose de mettre en place des ambassadeurs de l’énergie à l’intérieur de la collectivité ; là encore, l’impact va être minime pour Toulouse et sa métropole.

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

  • Bilan territorial de Toulouse Métropole de 2016 élaboré par l’Observatoire Régionale de l’Énergie d’Occitanie (OREO)
  • PCAET Toulouse métropole – Livre 1 – Diagnostic (2018)

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal