Archipel Citoyen

Stratégie et politique de sûreté

Nos objectifs

La politique municipale en matière de sécurité doit être repensée dans le cadre d’un dispositif global incorporant la question de l’effectif de la police, de ses missions et des outils mis à sa disposition, en étroite relation avec la police nationale et l’État.

L’évaluation de ce dispositif global est essentielle et doit être réalisée par un organe indépendant et extérieur aux services de la ville.

Il s’agit de recentrer les missions de la police municipale sur le cœur de leur métier et axer leur travail sur la prévention plus que la répression.

La police doit être envisagée comme une police de proximité, avec des actions et des liens sur tout le territoire, proche de l’échelon des quartiers.

La formation de la police municipale doit être un axe central.

Notre diagnostic

La municipalité actuelle privilégie une politique du chiffre, a décidé d’armer la police municipale en faisant de la répression son seul objectif.

Le nombre de caméras a explosé, passant de 21 à plus de 400, sans pour autant qu’un bilan soit réalisé sur leur efficacité et sans que le nombre d’agents derrière les caméras soit ajusté en conséquence.

Le nombre de policiers municipaux a doublé : ils sont aujourd’hui 375 et l’équipe municipale actuelle veut doter la ville de 200 policiers supplémentaires et continuer à installer des caméras.

La police municipale n’assure plus ses missions essentielles liées à la tranquillité publique, la prévention, la sûreté.

Le contrat signé par Toulouse Métropole qui transfère les missions de la Police nationale vers la Police municipale sans transfert de moyens n’est pas satisfaisant : il manque des clubs de prévention, d’éducateurs et une véritable politique menée avec les acteurs locaux de prévention sur l’ensemble de la Métropole.

Le vrai bilan du maire

« L’explosion de l’insécurité est maîtrisée depuis 2014. Un effort à poursuivre afin de la résorber », affirme la majorité municipale.

La délinquance continue d’augmenter, indiquait pourtant l’ancien Procureur de la République en avril 2018. Le trafic de drogue continue son expansion dans notre ville. L’année 2018 a été marquée par une baisse des faits constatés de la délinquance générale en Haute-Garonne, mais certaines violences sont en hausse, comme les violences physiques non crapuleuses et les violences sexuelles.

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Message d'information

Logo Archipel Citoyen

En raison de la crise sanitaire du Covid-19, la campagne des élections municipales est suspendue.
Le site internet reste entièrement accessible.

Toutefois la vie démocratique interne au mouvement Archipel Citoyen s’organise avec le confinement. Vous pouvez toujours nous contacter ou vous rapprocher de votre cercle de quartier.

Prenez-soin de vous et de vos proches !  
#resterchezvous

Aller au contenu principal