Archipel Citoyen

Redistribution des richesses

Nos objectifs

La redistribution des richesses poursuit un objectif de justice sociale par la solidarité entre tous les citoyennes et citoyens.

L’injustice sociale résulte du fonctionnement de l”économie et de l’organisation de la société.

La redistribution des richesses vise à la corriger par des transferts économiques organisés par les pouvoirs publics pour réduire la stratification sociale, accroître la justice  et la cohésion sociales, maintenir la paix sociale, imposer la solidarité. Verticale, elle cherche à réduire les inégalités, horizontale, à couvrir les risques sociaux. Elle passe principalement par l’impôt et le  financement  et le versement de prestations sociales, mai aussi par la lutte contre la pauvreté et par le développement local.

La municipalité dispose de plusieurs leviers pour mettre en oeuvre une politique volontariste de redistribution par :

  • L’instauration d’une  ville plus juste et plus égalitaire où chacun peut vivre décemment.
  • L’ amélioration de  l’état social et de santé . 
  • Le bon fonctionnement du Centre Communal d’Action Sociale(CCAS) en développant  une vision globale sur le territoire dans la plus grande transparence.

 

Notre diagnostic

  • La redistribution des richesses est avant tout du ressort de l’Etat par le biais des prestations sociales, de l’impôt sur le revenu, de la solidarité : assurance maladie, assurance chômage, mais aussi minima sociaux. Toutefois, parmi les collectivités territoriales et à côté des actions propres à la  région et au département,  le rôle d’une municipalité ou d’une métropole est loin d’être négligeable et  la collectivité doit avoir le souci que  chaque mesure adoptée prenne en compte l’objectif de redistribution.

Le vrai bilan du maire

  • Toulouse aujourd’hui, c’est la gentrification de certains quartiers et notamment du centre ville et la stigmatisation et la relégation des quartiers sensibles.
  • Exemples : le réaménagement de la place Saint Sernin a chassé le marché populaire du dimanche matin et la mise en valeur du patrimoine de St Sernin en fait désormais une  vitrine touristique ;  les perspectives d’expulsion dans le quartier  Bonnefoy pour faire place au projet TESO  (dont la construction de la place Occitanie) chassent les habitants les moins riches qui ne pourront pas se reloger dans le quartier;  le prix de l’immobilier  s’envole dans le centre ville; d’autres réalisations vont dans le même sens, comme l’aménagement des ramblas à Jean Jaurès.

Nos préconisations

Vous devez vous créer un compte et être connecté pour pouvoir voter sur les préconisations ou pour laisser un commentaire.

Showing ideas that are avec étiquettes

Vous pouvez vous aussi formuler des propositions en vous rendant sur cette page.

Nos sources

Extrait de l’article de l’ Observatoire des inégalités -18 mars 2014

https://www.inegalites.fr/Que-peuvent-faire-les-communes-contre-les-inégalités

Médiacités –décembre 2019 « dans le quartier Bonnefoy, rencontre avec les expulsés de la gentrification”

La Dépêche du midi  « Toulouse- Urbanisme: quelle ville rose pour demain » 18/5/2018

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal