Archipel Citoyen

Voilà une question légitime à la suite de la triple verbalisation de Kessy Mac Queen qui chantait dans les rues de Toulouse. À Archipel Citoyen, nous pensons qu’il est nécessaire d’avoir une police municipale qui permette de sanctionner les interventions et cesser les troubles à l’ordre public, mais qui soit aussi un policie d’échanges et de médiations. 

Plus largement nous ne voulons pas voir Toulouse vidée d’artistes qui sont pourtant autant de joyaux pour l’attractivité de la ville. En plus de les soutenir, la municipalité doit faire en sorte de pouvoir sereinement accueillir des artistes dans l’espace dans le strict respect de la tranquillité des riverains et des droits des artistes.  Cette dernière devrait œuvrer pour organiser leur présence en concertation avec les habitant.e.s et les commerçant.e.s des zones concernées. Nous proposerons de rendre les rues de Toulouse vivantes, accueillantes et respectueuses de toutes et tous. Archipel Citoyen convie les Toulousain.e.s à parler des questions des arts et cultures à Toulouse lors de notre réunion publique le 8 février salle San Subra à 19h.

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal