Archipel Citoyen

L'essentiel du programme

Le programme d’Archipel Citoyen regroupe plus de 450 préconisations pour la ville de Toulouse co-construites par plusieurs centaines de personnes lors de réunions publiques et de travail autour des 4 valeurs du mouvement.

Nous avons mis en avant les propositions phares pour résumer les orientations de notre projet pour la ville de Toulouse, ses habitantes et habitants.

Ici commence une autre ville...

...Plus écologique

  • « L’Impératif Climat » : toutes les décisions de la ville seront conditionnées à leur impact sur le climat et la biodiversité.
  • Notre ambition pour 2050 : la neutralité carbone.
  • Nous accompagnerons financièrement la rénovation thermique et phonique de 10 000 logements pour plus de confort et pour faire baisser les factures d’énergie.
  • Créer des puits de carbone (micro-forêts, vergers, etc.) et végétaliser les rues, les murs, la rocade et les berges de la Garonne.
  • Objectif 0 nouveau m² de pleine terre artificialisé : arrêter la bétonnisation de la ville.
  • Protéger et renforcer la riche biodiversité toulousaine par la protection des espèces animales et végétales et de leurs habitats, et la sensibilisation des petits et grands au vivant qui nous entoure.
  • Mettre en place des épiceries solidaires, paysannes et des marchés de plein vent avec des producteurs locaux et bio dans tous les quartiers.
  • Appuyer la création « d’emplois-climat » et structurer les filières concernées, notamment pour les jeunes.

...Plus SAIne

  • Limiter la vitesse à 30 km/h en centre-ville pour améliorer la sécurité, réduire la pollution de l’air et les nuisances sonores.
  • Confier des capteurs de pollution aux habitantes et habitants pour leur permettre de mesurer leur exposition aux différents types de polluants.
composteur

 

  • Engager Toulouse Métropole dans un Plan Zéro Déchet : un composteur et une borne de tri à 5 minutes de chaque domicile d’ici 2026, réduction du gaspillage alimentaire dans les cantines, développement de l’économie circulaire et collaborative.
  • Réduire les nuisances sonores liées à l’aéroport, notamment en négociant un protocole d’accord pour l’interdiction des vols de nuit.
  • Pas de nouvelles constructions dans le corridor le plus exposé à la pollution de l’air.

...Plus Démocratique

  • Une université citoyenne du débat public pour que chacune et chacun se sente légitime de participer à la vie de la cité toulousaine.
  • Nous permettrons aux habitantes et habitants d’interpeller et de proposer des idées : les projets et idées plébiscités par un certain nombre de citoyennes et citoyens seront accompagnés pour aboutir à une délibération, à un référendum d’initiative citoyenne (RIC) ou à la mise en place d’une Assemblée Citoyenne Décisionnaire.
  • Créer des Assemblées citoyennes décisionnaires, constituées d’habitantes et d’habitants concernés, d’agents publics, d’élues et élus, pour prendre des décisions structurantes sur des sujets majeurs pour Toulouse.

 

  • Les Maisons Communes : transformer et multiplier les mairies de quartiers et maisons de la citoyenneté en lieux de réflexion animés, festifs, ouverts, pour favoriser la co-construction des politiques publiques.
  • Nous instaurerons un code éthique et la possibilité de révoquer les élus et élues.

...Pour les enfants

 

  • L’écologie dans l’assiette pour tous nos enfants ! Proposer des repas goûteux en limitant les produits ultra-transformés, augmenter chaque année l’approvisionnement en produits locaux de qualité (100% de produits bio en 2026), instaurer une alternative végétarienne quotidienne de qualité et 2 repas végétariens par semaine.
  • Créer plus de places en crèches que la progression du nombre d’enfants de moins de 3 ans et mettre en place une attribution plus juste et transparente des places.
  • Mettre fin aux pollutions dans les crèches et les écoles, avec notamment zéro introduction de perturbateurs endocriniens dès 2021.
  • Promouvoir l’égalité filles-garçons à l’école par un plan d’actions en impliquant les parents.
  • Généraliser les écoles Oasis dans tous les quartiers et étendre les jardins scolaires et les composteurs : avec leurs cours végétales, les écoles limiteront les îlots de chaleur et favoriseront le bien-être des enfants.
Nourriture saine
  • Mettre en place des « rues aux enfants » : à certaines heures de la journée, fermer des rues à la circulation pour offrir des espaces aux enfants pour le jeu et la détente en toute sécurité.
  • Des trajets plus doux pour aller à l’école, en développant le pédibus et en sécurisant systématiquement toutes les pistes cyclables.
  • Réduire les inégalités : rétablir la gratuité de la cantine pour les familles les plus modestes, et mettre en place des tarifications vraiment solidaires dans les crèches, CLAE, et centres de loisirs.

...Plus juste socialement

  • Mettre en place l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée pour des quartiers prioritaires.
  • Pour une ville accessible aux classes populaires et moyennes et aux jeunes, créer une Caution Solidaire Universelle, reprendre la main sur les loyers (encadrement des loyers et d’Airbnb) et développer le logement social.
  • Soutenir et développer une économie de proximité, des lieux d’échange et de création d’emplois, en particulier dans les quartiers populaires : commerces de quartier, réduction des zones commerciales, limitation des nouvelles grandes surfaces.
  • Pour une économie de l’innovation sociale et environnementale notamment en soutenant les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) : diversification de l’économie, circuit-court, monnaie locale, etc.

 

  • Pour les plus modestes, rétablir la gratuité de la cantine et mettre en place des tarifs progressifs des transports (de la gratuité au plein tarif) selon les revenus et le quotient familial.
  • Soutenir l’installation des structures favorisant l’accès aux soins en portant une attention spécifique aux publics en précarité et aux quartiers à faible densité médicale. 
  • Accélérer la mise en accessibilité du bâti communal, intercommunal et des écoles primaires et maternelles et l’accessibilité des transports à toutes et tous.
  • Une ville active pour mettre à l’abri et accompagner dignement les personnes en situation de rue.

...Où ON peut se déplacer sereinement

  • Lancer un plan d’urgence pour les transports en commun combinant métro, tram, bus et un RER toulousain : prolongement de la ligne B du métro, prolongement du tramway jusqu’à la gare, 5 nouvelles lignes Linéo pour la périphérie, augmentation de la fréquence de certains bus, soutien au projet de RER toulousain.
  • Doubler le budget vélo pour déployer un réseau cyclable sécurisé afin de se déplacer vite, loin et en toute sécurité : 1 000 km d’aménagement cyclables sécurisés et continus à horizon 2030 et plus aucune piste cyclable dangereuse à Toulouse d’ici la fin du mandat.
Vélo

 

  • Mettre en place une tarification sociale et solidaire, intégrant le niveau de revenu de chaque famille, pour encourager à se déplacer autrement : réductions progressives allant de 20% à la gratuité (100%).
  • Mettre en accessibilité le réseau de transports en commun, en veillant à prendre en compte tous les handicaps : 100% des arrêts prioritaires d’ici fin 2020 et tous les arrêts restants d’ici 2022.

...pour vivre en commun

  • La conception universelle, un principe phare : penser la ville en partant des besoins des personnes les plus empêchées comme prisme du bien vivre ensemble, pour des espaces publics plus sûrs et plus accessibles pour les personnes âgées, les publics empêchés, les enfants, les femmes.
  • Nous renforcerons les moyens des EHPAD dépendant de la mairie et en créerons de nouveaux, tout en favorisant un maintien à domicile de qualité et sécurisé : centres d’hébergement de jour et soutien aux initiatives pour le lien social et intergénérationnel.
  • Redéployer la police municipale en lien avec les acteurs de la prévention et médiation pour plus d’efficacité.
  • Promouvoir la culture du consentement et lutter contre les comportements sexistes : notamment avec une charte des établissements de nuit et événements festifs, un label et des formations.
  • Protéger et accompagner les personnes victimes de discriminations en créant de nouvelles maisons d’accueil d’urgence pour les personnes LGBTQIAAP+ et les femmes victimes de violences, en lien avec une maison municipale des femmes
  • Agir concrètement pour accueillir les personnes migrantes, réfugiées, exilées dans des conditions dignes, notamment un accès aux droits élémentaires (hébergement, santé, scolarisation,etc.).
  • Faire de Toulouse une ville exemplaire pour la condition animale avec une délégation dotée d’un budget pour coordonner les politiques municipales ayant un impact positif sur les animaux.
  • Construire le vivre ensemble avec les associations : revenir sur la baisse de 25% des subventions, transparence sur les financements, maisons des associations…
ville verte

 

  • Un service municipal de conciergerie pour favoriser le retour des concierges dans les halls d’immeubles, les mettre en réseau, rendre les services du quotidien, faciliter l’entretien
  • Faire de Toulouse la ville où on peut pratiquer une activité physique ou du sport partout, toutes et tous ensemble : favoriser la mixité dans le sport et l’activité sportive des femmes, organiser un événement handisport annuel, soutenir les associations sportives, réhabiliter les piscines…

...De la culturE

 

  • Nous soutiendrons les actrices et acteurs de la culture, avec un appui financier adapté aux réalités de terrain, des espaces de travail et de diffusion, et un guichet unique de l’événementiel.
  • Redéployer les grands événements sur tout le territoire et développer les initiatives dans chaque quartier, telles qu’une cité des imaginations à la Prison Saint Michel, un quartier des arts vivants à Saint-Cyprien, une maison des cultures à la Reynerie, etc.
  • L’art dans la ville : nous mettrons fin à la publicité en ville, pour la remplacer par de l’expression citoyenne et artistique.

 

  • Agir pour l’égalité dans les arts et la culture par l’émergence d’une offre de programmation artistique féminine, les mêmes moyens de création et les mêmes niveaux de subvention.
  • Organiser une agora de la culture et la langue occitane pour définir un plan d’action transversal sur 10 ans.
  • Mettre en place un crédit culture pour en faciliter l’accès aux foyers aux revenus les plus bas et un parcours d’apprentissage des arts pour chaque petite Toulousaine et petit Toulousain.

 

Le programme en tracts

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal