Archipel Citoyen

Lettre aux agents municipaux et métropolitains

Toulouse, le jeudi 25 juin 2020,


Madame, Monsieur,


A quelques jours du second tour des élections municipales du 28 juin à Toulouse, j’ai souhaité m’adresser à vous.

Comme vous le faisiez déjà au quotidien, vous avez rempli sans faillir votre mission de service public durant la crise du COVID 19.
Vous avez, dans des conditions difficiles, répondu présents, quand seul le service public, trop souvent brocardé, assurait les fonctions essentielles pour que la société tienne.

Si vous m’accordez votre confiance le 28 juin prochain, nous établirons un nouveau lien entre les agents de la Ville, de la Métropole, et les élus. Nous inventerons, avec vous, une nouvelle relation, de nouvelles procédures de décision en matière de gestion des ressources humaines.
Si vous m’accordez votre confiance, nous serons à votre écoute et reconnaîtrons enfin vos compétences.
Si vous m’accordez votre confiance, nous ferons du service public la règle, et des délégations de service public l’exception.

Comme vous, je veux affirmer mon attachement attachement aux services publics. Ils constituent la manière la plus efficace de réduire les inégalités et de
garantir à tous l’accès aux droits. Nous connaissons votre expertise, nous connaissons votre professionnalisme. Vos compétences ne peuvent être bradées. 
Le budget du personnel cessera d’être la variable d’ajustement pour satisfaire aux exigences de limitation des dépenses de fonctionnement contenues dans l’accord de contractualisation avec l’État accepté par le maire et président de la métropole. 

Le dialogue est l’ADN de notre engagement citoyen. Il en sera de même au sein de la collectivité : non seulement nous donnerons une nouvelle dynamique aux instances de dialogue social, mais nous mobiliserons également au sein même des services les intelligences collectives pour sans cesse améliorer le service rendu au public et les conditions de travail des agents.

Nous serons particulièrement attentifs à la lutte contre la précarité, à la revalorisation des bas salaires ainsi qu’à l’égalité femmes–hommes.
Nous arrêterons la politique de non remplacement systématique des agents partant à la retraite. Nous recruterons rapidement là où les besoins se font sentir depuis longtemps : petite enfance, ATSEM, entretien des écoles, médiation…

Le 28 juin prochain commencera une nouvelle ville, une ville respectueuse du formidable atout que sont les agents de la collectivité.


Avec toute mon équipe, nous sommes impatients et enthousiastes à l’idée de travailler à vos côtés, si les Toulousains nous font confiance.
Le 28 juin, je vous invite à voter Archipel Citoyen, à voter pour la liste que j’ai l’honneur de mener.

Antoine Maurice

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal