Archipel Citoyen

Soutenir les acteurs citoyens dans le domaine des énergies renouvelables

16

A l’échelon local les citoyennes et citoyens se saisissent de plus en plus des problèmes liés à la transition écologique. En particulier dans le domaine des énergies renouvelables, on voit la création de groupe de personnes qui, pour donner un sens à leur épargne, souhaitent financer des projets en accord avec leur conviction écologique et démocratique.

Ces projets permettent à toutes et tous de soutenir la transition écologique : pas besoin d’avoir d’un pavillon pour devenir propriétaire d’une part de panneau solaire ou d’une centrale hydroélectrique, par exemple.  Ils représentent souvent un premier pas vers une prise de conscience des enjeux.

Il s’agit pour la collectivité d’aider ces projets car ils sont complexes et demandent à ses membres d’acquérir de très nombreuses compétences en management de projet, en législation, en communication, en gouvernance du groupe …  La collectivité peut également participer au développement des projets en trouvant des surfaces, en donnant des autorisations, en finançant une partie du projet, en aidant à l’attribution de prêts en se portant garante ….

 

Cette préconisation sera suivie par  l’Agence Citoyenne de la Transition .

La preuve par l'exemple

Sur Toulouse, Citoy’enR, une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) dont la volonté est de créer des moyens de production d’énergie renouvelable sur l’ensemble de l’aire urbaine toulousaine, et partenaire du projet de centrale photovoltaïque de l’Oncopôle, montre que ce genre de projet est viable mais met aussi en évidence les freins qui existent aujourd’hui pour ce type d’initiatives.

Certes plus de 400 citoyen·ne·s ont investi et 190.000 euros ont été récoltés, mais l’urgence climatique nous impose de “changer de vitesse” !

1 Comment

  1. Michel KALUSZYNSKI

    Ne citer que Citioyen’R (même si on dit … est un exemple) sans citer Enercoop présent dans toutes les régions, avec beaucoup d’expérience, ou d’autres structures citoyennes locales, associatives ou coopératives , qui portent elles aussi des usages et des projets de production locaux, et sont soutenus déja par des milliers de citoyens (j’en suis par eemple depuis l’origine) me parait réducteur et orienté …

Laisser un commentaire

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal