Archipel Citoyen

Mettre en œuvre un audit des logements et bureaux vacants

7

Mettre en œuvre un audit des logements et bureaux vacants ayant pour but la lutte contre la spéculation immobilière.

Il y a à Toulouse 23 000 logements vacants et 240 000 mètres carrés de bureaux vides dans l’agglomération toulousaine selon l’INSEE.

Un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l’un des cas suivants :

  • proposé à la vente, à la location ;
  • déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d’occupation;
  • en attente de règlement de succession ;
  • conservé par un employeur pour un usage futur au profit d’un de ses employés ;
  • gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste…).

Ces logements vacants participent à la rareté de l’offre de logement et à l’augmentation des prix de ceux-ci. Nous préconisons de procéder à un audit de ces logements pour étudier lesquels sont utilisables dans l’immédiat, ceux dont les propriétaires peuvent avoir besoin d’aides pour les remettre sur le marché, ceux qui servent de niches fiscales à de grandes sociétés financières. Le cas échéant nous appliquerons la loi de Réquisition.

 

Financement

Frais inclus dans la création maison du logement (cf. préconisation)

Laisser un commentaire

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal