Archipel Citoyen

Construire une deuxième cuisine centrale

5

Une nouvelle cuisine centrale permettrait de désengorger la cuisine centrale actuelle qui sert 35 000 repas par jour. Elle serait adaptée à l’utilisation de barquettes en inox ou en verre et équipée pour cuisiner des produits frais.

1 Comment

  1. pierre lhuillier

    Les cuisines centrales devraient d’abord faire l’objet d’un diagnostic portant sur leurs émissions de Gaz à Effet de Serre et La qualité nutritive et gustative des aliments soumis à la chaîne de froid.
    Une alternative passerait par l’expérimentation de cuisines au plus près des écoles, des “bureaux nomades municipaux”, pour les travailleurs, délocalisés dans les quartiers pour rapprocher le travail du domicile dès que possible, et des centre socio culturels pour les habitants, prenant en compte la dimension culturelle et émancipatrice de l’alimentation dans un dialogue permanent entre les acteurs du domaine et les habitants et toujours à leur initiative.
    La découverte collective d’une alimentation majoritairement végétalienne serait un objectif de cette nouvelle cuisine, pour des raisons évidentes de protéger la santé de notre planète nourricière et ses habitants.

Laisser un commentaire

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal