Archipel Citoyen

Permettre à chacun∙e de co-construire

11
  • Prévoir des réunions physiques et virtuelles sur des aménagements adaptés: horaires diversifiés, garde d’enfant, lieux variés
  • Expérimenter le principe d’un défraiement ou d’un compte-temps citoyen, similaire au congé formation, incitant à la participation et à la formation de tou.te.s à la vie de la cité, notamment aux Assemblées citoyennes.
  • Instaurer le « 1% démocratie » : chaque construction / projet d’investissement doit provisionner dans son budget, en plus du budget général pour la démocratie, 1% de budget qui sera lié à la démocratisation du projet en cours (application des 6 principes de la roue vertueuse), ce que certains appellent l’ingénierie de la concertation sur le projet. Cela permet d’anticiper, de programmer la concertation dans le projet. Il y aura obligation, formalisée dans la charte de la participation citoyenne, que plusieurs scenarii de projets soient systématiquement proposés à la délibération.

2 Comments

  1. Michel KALUSZYNSKI

    Pour aller au delà de la réunionite aigue qui est souvent un échec en terme de qualité et quantité de particiaption ( toujours les mêmes !!) il serait souhaitable d’utiliser tous les lieux publics communaux aux heures d’ouverture ou pas (mairies de quartier et annexes, salles diverses, maison diverses,…) batir des partenariats avec des réseaux de services bien implanté en ville et utilisé par les habitants ( Poste ? banques ? etc…) pour aller vers les habitants, là où ils habitent, consomment, conduisent leurs enfants (écoles maternelles et primaires , collèges via le CD31 lycéés via la Région, stations et point d’accueil du réseau de transport via Tisséo, etc…) , batir des accompagnements et des accueils pour des bornes numériques en créant des emplois de médiateurs , développer des applications pour les plus branchés…

Laisser un commentaire

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal