Archipel Citoyen

La profession de foi

Chères Toulousaines, Chers Toulousains,

” Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.”

Fort de cette philosophie, j’ai fait de l’écologie le moteur de mon engagement.

Je vous propose un chemin, celui de la conversion écologique de Toulouse. Il faut agir, dès maintenant, pour laisser à nos enfants un monde vivable, un monde meilleur. 

Les lourdes menaces qui pèsent sur notre environnement et la biodiversité nous imposent de mobiliser l’énergie et l’enthousiasme de tous. J’ai la conviction qu’une ville comme Toulouse et sa métropole peuvent être aux avant-postes de cette transformation. C’est ce projet, ambitieux et cohérent, que je vous propose.

 

Nous avons droit à une Autre Ville.

Nous avons droit à des rues sûres, agréables et propres, à un air sain et à un ciel clair, nous avons droit à des espaces verts nombreux, pour nous détendre, nous rafraîchir et mieux respirer, à des lieux conçus pour tous, quel que soit notre âge, notre genre ou notre handicap.

Nous avons droit aussi à des transports publics adaptés, à circuler à pied ou à vélo sans craindre pour notre sécurité, à nous déplacer en voiture si besoin sans subir le stress des
bouchons. 

Nos enfants ont droit à des repas équilibrés et sains dans les cantines scolaires.

Nous avons droit à des fins de mois sans inquiétude, à un logement décent et accessible. Nous avons droit à un emploi de qualité, à une retraite digne. Nous avons droit à la culture et à la pratique sportive. 

C’est le socle du projet que vous propose l’équipe rassemblée autour d’Archipel citoyen, unique par sa diversité et le renouveau démocratique qui la fonde et la guide. Ce projet, c’est le vôtre. Il a été élaboré par des milliers de Toulousains qui y ont apporté leurs idées, leurs espérances, et leurs envies de changements.

Notre liste de rassemblement est à votre image.
Choisie par les Toulousains, elle inclut des citoyens tirés au sort, qui ont accepté de s’engager pour le bien commun. Ces femmes et ces hommes sont les acteurs d’une façon nouvelle de faire de la politique, imaginative et déterminée, qui permettra de répondre aux urgences :

Urgence sociale, car nous pensons que la ville doit prendre soin de tous, des plus fragiles, de nos aînés. Les plus grandes réussites sont celles qui sont équitablement partagées.

Urgence environnementale, car nous voulons une ville exemplaire dans la lutte contre le dérèglement climatique, qui sera regardée en France et en Europe comme le lieu des solutions.

Urgence démocratique, car nous voulons construire une ville qui dialogue avec ses habitants, pour qu’ils décident au quotidien.

Nous voulons une ville à vivre, pas seulement une ville-musée à visiter, ou pire encore, une ville-marché à brader au plus offrant.

Je veux devenir le maire qui protègera contre les désordres de la mondialisation, du dérèglement climatique et de l’explosion des inégalités. Cette responsabilité, par mon expérience, par ma capacité à faire travailler ensemble des énergies plurielles, je m’y prépare de longue date et j’y suis prêt.

Les 15 et 22 mars prochains, vous ferez face à un choix décisif entre deux visions de la ville :

  • Garder l’actuelle municipalité qui, soutenue par le gouvernement Macron, n’a pas pris la mesure de l’urgence climatique et sociale, s’enferme dans un modèle du passé, et sert seulement les intérêts de quelques-uns. 
  • Débuter une nouvelle ère, avec un maire à plein temps qui défendra l’éthique et la probité : l’ère d’une écologie heureuse, populaire et sociale qui nous permettra de mieux nous loger, de nous déplacer plus facilement, de profiter de notre temps libre, de mieux vivre à Toulouse.
Antoine Maurice

Face à l’urgence climatique, nous voulons une écologie heureuse et responsable !

  • Toutes les décisions de la ville seront conditionnées à leur impact sur le climat et la biodiversité.
  • Nous lancerons un plan d’urgence pour les transports en commun combinant métro, tram, bus et un RER toulousain.
  • Nous doublerons le budget vélo pour déployer un réseau cyclable sécurisé afi n de se déplacer vite, loin et en toute sécurité.
  • Sur la rocade, une voie sera dédiée au covoiturage, et sur certains tronçons, aux bus.
  • Nous mettrons en place un grand plan de valorisation des biodéchets. Objectif : un composteur à moins de cinq mi-nutes de chez soi.
  • Nous mettrons fin aux pollutions dans les crèches et les écoles. Zéro introduction de perturbateurs endocriniens dès 2021 : barquettes alimentaires, produits de nettoyage, mobilier, etc.
  • Nous proposerons des repas goûteux et équilibrés : plus de produits locaux et bons pour la santé, avec 100% de pro-duits bio en 2026.
  • Nous créerons un parc naturel urbain pour mieux respirer, se rafraîchir, flâner, se rencontrer et partager.
Nous vous rendrons le pouvoir d’agir et de décider !
    • Nous mettrons en place une Université Citoyenne du débat public, pour que chacun puisse se former et être informé des sujets communaux. 
    • Nous créerons des Assemblées Citoyennes Décisionnaires pour vous permettre de proposer et de décider des enjeux majeurs qui engageront la ville et ses habitants.
    • 10 conseils municipaux par an au lieu de 4 seront organisés, pour garantir l’expression de la pluralité des points de vue et respecter l’opposition municipale.

Chaque Toulousain a droit à une vie digne et à des fi ns de mois sans inquiétude !

  • Nous mettrons en place l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée car pour nous, personne n’est inemployable. De nombreux besoins de la société ne sont pas satisfaits par le marché du travail actuel.
  • Nous rendrons la cantine gratuite pour les familles modestes et mettrons en place une tarification solidaire dans les transports.
  • Nous encadrerons les loyers et créerons une caution solidaire universelle pour que chacun puisse se loger. 
  • Nous accompagnerons financièrement la rénovation ther-mique et phonique de 10 000 logements pour plus de confort et pour faire baisser les factures d’énergie.
  • Nous structurerons de nouvelles fi lières économiques pour créer des emplois-climat.
  • Nous lancerons une étude pour permettre au plus vite le re-tour en régie publique de l’eau.

La ville appartient à chacun !

  • La vitesse sera limitée à 30 km/h en ville pour plus de sécu-rité et moins de pollution. Les rues seront apaisées devant toutes les écoles.
  • Chacun trouvera sa place dans des espaces publics re-pensés, plus sûrs et plus accessibles pour les enfants, les femmes, les personnes âgées, les publics empêchés.
  • Nous remettrons des concierges dans les halls d’immeubles publics, pour favoriser le lien social, rendre les services du quotidien, faciliter l’entretien.
  • Nous mettrons fi n à la publicité en ville, pour la remplacer par de l’expression citoyenne (notamment artistique).
  • Nous redéploierons la police municipale en lien avec les ac-teurs de la prévention pour plus d’effi cacité.
  • Nous ferons de Toulouse une ville exemplaire pour la condi-tion animale grâce à la création d’une délégation dotée d’un budget pour protéger les animaux domestiques et sauvages.
  •  Nous mettrons en accessibilité le réseau de transports en commun, notamment par quais modulaires (100% des ar-rêts prioritaires d’ici fin 2020 et tous les arrêts restants d’ici 2022) en veillant à prendre en compte tous les handicaps.

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal