Menu Fermer

Archipel Citoyen soutient le mouvement de grève dans les structures hospitalières

Le jour où Emmanuel Macron et Jean-Luc Moudenc s’apprêtent à matérialiser leur convergence de pensée libérale, Archipel Citoyen tient à soutenir les personnels de santé et l’ensemble des acteurs des services publics.

Depuis plusieurs mois, la santé est en crise dans les structures hospitalières de la métropole toulousaine, à l’hôpital de Saint-Gaudens, et comme partout en France. Les Sapeurs-Pompiers, acteurs du secours à la personne, sont en grève.

Un sentiment de non-reconnaissance, un épuisement professionnel, des conditions de travail dégradées sont les conséquences :

  • d’une hausse impressionnante des activités d’urgences au sein d’établissements en perpétuelle modification organisationnelle pour tenir compte des diktats économiques imposés par les ministères de la Santé et du Budget.
  • des suppressions récurrentes de moyens humains notamment des aides-soignants et des agents d’accueil.

Archipel Citoyen n’accepte pas le silence irresponsable des autorités de tutelle. Le président du Conseil de Surveillance du CHU de Toulouse, son maire, Jean-Luc Moudenc, est aux abonnés absents, ne trouvant pas le temps de recevoir une délégation des grévistes ou de se rendre à leur contact sur le terrain. L’Agence Régionale de Santé d’Occitanie, le bras armé de l’État, est muette, et ne propose rien, restant en cela fidèle à sa ministre. Les soignants sont méprisés.

La santé est l’affaire de tous et, malgré cela, l’actuelle équipe municipale toulousaine semble partir du principe que la santé n’est pas une priorité.

Archipel Citoyen soutient ce mouvement de grève et invite les habitantes et les habitants de la métropole toulousaine à le soutenir pour sauver un système de santé qui permet l’accès aux soins pour toutes et tous.

Aller au contenu principal