Archipel Citoyen

A la une d'Archipel Citoyen

CHU de Toulouse : Lettre ouverte d’Antoine Maurice à Jean-Luc Moudenc

Monsieur le Maire, 

La période que notre ville et ses habitants traversent est assez traumatisante et provoque de la crainte chez nos concitoyens par rapport à leur santé et à celle de leurs proches.

Comme l’ensemble des Toulousains, vous avez loué le dévouement exemplaire de notre personnel soignant du CHU de Toulouse, ainsi que des établissements spécialisés et des différents cabinets médicaux. L’ensemble de ces personnes a œuvré et œuvre encore pour offrir la meilleure qualité de soins à chaque Toulousaine et Toulousain dans des conditions difficiles compte tenu des manquements de notre gouvernement et de notre ville en matière d’effectifs de personnel de santé et d’équipements de protection individuels (masques, blouses…).

Comme nous et l’ensemble des Toulousains, vous avez constaté depuis 2015 les dégradations du fonctionnement interne de notre CHU, mises en lumière à de multiples reprises par les mouvements sociaux d’ampleur et par la médiatisation régionale et locale suite à des événements tragiques comme le suicide de personnel soignant. Les dégradations des conditions de travail des agents du CHU s’inscrivent depuis trop longtemps dans le cadre d’une politique d’austérité visant à réduire tous les coûts. Une politique mise en place depuis mars 2016 par l’ancien directeur général du CHU de Toulouse, devenu depuis directeur de cabinet du Ministère de la santé du gouvernement d’Édouard Philippe. 

Cette politique de gestion mortifère d’un CHU comme une entreprise privée s’est notamment traduite par la suppression de 48 ETP d’infirmiers et d’aides-soignants et une diminution de la capacité d’accueil d’environ 26 lits entre 2016 et 2019. Pourtant, l’activité du CHU avait bondi sur la même période avec plus de 5000 séjours et une démographie de l’agglomération toulousaine bondissant de plus de 12 000 habitants par an, le tout dans un contexte global de vieillissement de la population.

En 2014, vous avez été élu à la tête du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse en tant que représentant de la Mairie de Toulouse, avec l’un de vos adjoints représentant de Toulouse Métropole. 

Cette responsabilité vous confère le droit et le devoir de vous prononcer sur les orientations stratégiques de l’établissement, et d’exercer un contrôle permanent sur la gestion économique de l’établissement en analysant et commentant les bilans annuels, les plans d’investissement ou encore la politique d’amélioration de la qualité, de gestion des risques et de sécurité des soins. Vous délibérez d’ailleurs chaque année sur le contenu du plan de santé pluriannuel et en particulier sur la politique de ressources humaines associée. 

M. le Maire, vous êtes issu d’une famille politique qui loue le principe de responsabilité dans les fonctions exercées au nom de l’intérêt général et je le respecte. Quelle a donc été votre action, quels ont été vos positionnements et vos votes durant ces 6 dernières années ? Vous êtes-vous battu depuis le début de votre mandat pour permettre à notre personnel de santé de travailler dans les meilleures conditions professionnelles, seul gage d’une politique de santé humaine, pertinente et efficiente ? Avez-vous rencontré les soignants et échangé avec eux lorsqu’ils manifestaient, encore récemment, leur mécontentement sur la dégradation de leurs conditions de travail ?

Enfin, pouvez-vous rendre publiques l’ensemble des délibérations de ce Conseil ?
L’idée n’étant pas de faire le procès en gestion d’une pandémie qui n’était pas prévisible à cet instant précis et dans son ampleur, même si largement envisageable. L’objectif est d’éclairer chaque citoyen afin qu’il se forge en conscience une conviction forte et claire sur le bilan de votre mandat en matière de stratégie hospitalière et plus largement de politique de santé sur notre territoire. Le principe d’information est un pilier de notre démocratie et je sais que vous y êtes attaché dans cette période de défiance de nos concitoyens vis-à-vis de leurs élus.


Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur, en l’assurance de mon profond respect.

Antoine Maurice

Conseiller municipal & Candidat à la Mairie de Toulouse pour la liste Archipel Citoyen

Les autres actualités

Merci !

27,57 % : les résultats obtenus au premier tour ont placé notre mouvement Archipel citoyen en 2ème position, soit en tête de l’opposition au maire

Lire plus »

Inscription aux nouvelles d'Archipel

Aller au contenu principal